Les Intentions

Le commandant des croyants, Abû Hafs, Umar Ibn Al-Khattab() rapporte: "J'ai entendu l'Envoyé de Dieu () dire: "Les oeuvres ne valent que par les intentions. Chacun ne sera rétribué que selon ce qu'il comptait faire. A celui qui aura accompli l'Hégire en vue de Dieu et de Son Envoyé, son Hégire lui sera compté pour Dieu et Son Envoyé. Quant à celui qui aura accompli l'Hégire pour obtenir quelque bien en ce bas monde , ou pour épouser une femme, son Hégire lui sera comptée selon ce qu'il recherchait alors."

L'Islam, la Foi et l'Excellence

Umar Ibn Al-Khattab () a dit:"Un jour que nous étions assis en compagnie de l'Envoyé de Dieu (), un homme aux habits d'un blanc éclatant et à la chevelure d'un noir profond, apparut. On ne distinguait sur lui aucune trace de voyage et pourtant aucun de nous ne le connaissait. Il alla s'asseoir en face du Prophète (), appuya ses genoux contre les siens et posa la paume de ses mains sur les cuisses du Prophète (). Puis il demanda: "Ô Muhammad! Informe-moi au sujet de l'Islam." L'Envoyé de Dieu () répondit: "L'Islam consiste à attester qu'il n'y a d'autre dieu qu'Allah, et que Muhammad est Son Envoyé, à observer la prière, à acquitter l'aumône légale, à jeûner le mois de Ramadan, et à faire le pélérinage de la Maison Sacrée pour qui en a la capacité. - Tu as dis la vérité!" dit l'homme. Nous nous étonnâmes qu'il questionne le Prophète () et confirme ses propos. Et l'homme de continuer: "Informe-moi au sujet de la foi. -La foi répondit le Prophète (), consiste à croire en Allah, Ses Anges, Ses Livres, Ses Envoyés, au Jour Dernier, ainsi qu'au Destin et ce qu'il comporte de bonheur et de malheur.-Tu as dis la vérité", répéta l'homme. Et celui-ce de reprendre:"Informe-moi au sujet de la bienfaisance. -La bienfaisance consiste à adorer Allah comme si tu le voyais, car si tu ne Le vois pas, assurément Lui te voit." Et l'homme de demander à nouveau:"- Informe-moi au sujet de l'Heure. - Celui qui est interrogé sur le sujet, répondit le Prophète (), n'en sait pas plus que celui qui l'interroge.- Et quels en sont les signes annonciateurs? - C'est quand la servante mettra au monde sa maîtresse, et que les va-nu-pieds, mal vêtus, miséreux, gardiens de moutons, rivaliseront dans la constuction de demeures élevées." Puis l'homme s'en alla et je demerai un moment perplexe.- "Ô Umar! me demanda alors le Prophète (), sais-tu qui m'interrogeait ?- Allah et Son Envoyé le savent mieux, répondis-je.- C'était Jibril (Ange Gabriel) qui venait vous enseigner votre religion." .

Les Piliers de l'Islam

D'après Abû Abd Ar-Rahman, Abd Allah Ibn Umar Ibn Al-Khattab() a dit: "J'ai entendu l'Envoyé d'Allah () dire: "L'Islam est établi sur 5 piliers: l'attestation qu'il n'y a d'autre dieu qu'Allah et que Muhammad est l'Envoyé d'Allah, l'accomplissement de la prière, l'acquittement de l'aumône légale, le pélérinage à la Maison Sacrée, et le jeûn de Ramadan".

Les étapes de la création de l'homme

Ibn Mas'ud a dit: "L'Envoyé d'Allah (), celui qui a dit la vérité et a été avéré, a dit: Le corps de tout homme demeure d'abord 40 jours à s'agglomérer dans le ventre de sa mère. Puis, pendant un temps d'égale durée, il est caillot de sang. Puis, pendant 40 autres jours, il devient morceau de chair. Alors Allah envoie un ange et insufle l'âme à ce corps, et ordonne d'écrire 4 mots relatifs à la conduite de l'homme, à sa part de biens, au terme de sa vie , à sa destinée heureuse ou malheureuse. Par Allah qui n'a point de divinités autre que Lui, il arrive que l'homme ait un comportement de celui qui ira au paradis jusqu'au moment où ne l'en sépare que l'espace d'une coudée, puis réalise un acte des gens de l'enfer et finit par y entrer. Et parmi vous, il a celui qui agit à la manière des gens de l'enfer jusqu'à ce que l'espace d'une coudée ne l'en sépare, puis son destin le rattrape et il se met à agir d'une action des gens du paradis, pour finalement y entrer."

Rejet des actions blâmables et des innovations

La mère des croyants Umm 'Adb Allah 'Aisha, rapporte que l'Envoyé d'Allah () a dit: "Celui qui innovera dans notre religion ce qui n'en fait pas partie, se verra rejeter son innovation." Dans une autre version rapportée par Muslim: "Quiconque accomplira une oeuvre qui n'est pas conforme à notre religion, se verra rejeter son innovation"

Le licite et l'illicite

Abu Abd Allah An-Nu'man Ibn Bashir a dit: "J'ai entendu l'Envoyé d'Allah() dire: "Le licite est évident, de même que ce qui est illicite. Entre les deux, il y a des choses équivoques (douteuses ou ambigues) que peu de gens connaissent. Celui qui se met à l'abri des choses douteuses préserves sa religion et son honneur, et celui qui se précipite vers les choses équivoques tombe dans l'illicite, tel le berger qui ne cesse de faire paître son troupeau autour du domaine (du roi) au point que peu s'en faut pour qu'il ne l'empiéte. Certes, chaque roi a son domaine réservé, et certes celui d'Allah concerne Ses interdictions. Sachez qu'il existe dans le corps humain, un morceau de chair qui, s'il est sain, tout le corps l'est aussi, tandis que s'il est souillé, le corps entier l'est aussi. Ce morceau de chair n'est autre que le coeur."

La religion c'est la sincérité

Abu Ruqayya Tamim Ibn Aws ad-Dari rapporte que le Prophète() a dit: " La religion c'est la sincérité." Nous demandâmes: "Envers qui ?", Il répondit: "Envers Allah, Son Livre, Son Envoyé, et envers les chefs musulmans et la communauté musulmane."

La protection du musulman

D'après Abd Allah Ibn Umar, l'Envoyé d'Allah() a dit: "J'ai reçu l'ordre de combattre les gens mécréants sans relâche jusqu'aà ce qu'ils professent qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que Mouhammad est l'Envoyé d'Allah(); qu'ils accomplissant la prière et s'acquitent de l'aumône légale. Le jour où ils feront cela, leurs vies et leurs bien sera respectés par moi, sauf si le droit en Islam le permet. Pour le reste, ils ne devront de compte à rendre qu'à Allah le Très Haut.

Emprunter la voie de la facilité et éviter celle de la gêne

Abu Hurayra 'Abd Ar-Rahman Ibn Sakhr a dit: "J'ai entendu l'Envoyé d'Allah() dire: "Lorsque je vous interdis une chose, abstenez-vous en; quand je vous ordonne quelque chose, faites-le autant que vous le pourrez, car ceux qui vous ont précédés ont péri à cause de leurs questions à leurs Prophètes et des désaccords avec eux".

Ne sont acceptées que les bonnes oeuvres licites

Abu Hurayra a rapporté que l'Envoyé d'Allah() a dit: "Allah est Pure est n'accepte que les oeuvres pures. Il a ordonné aux croyants ce qu'Il a ordonné aux Envoyés. Et Le Très-Haut a dit: "Ô Envoyés mangez de ce qui est licite et accomplissez de bonnes oeuvres" (Sourate 23,verset 51) Puis Le Très-Haut a dit:"Ô Croyants, mangez de ce qui est licite parmi ce que Nous vous avons attribué"
(Sourate 2,verset 172)." Là-dessus, le Prophète () fit allusion à l'homme qui prolonge ses voyages (pieux), aux longs cheveux poudreux, lui-même couvert de poussière et lève ses mains vers le ciel en disant: " Ô Seigneur, Ô Seigneur", tandis qu'il se nourrit de choses haram, boit ce qui est haram, porte des habits haram, et a été nourri (dans son enfance) de choses haram.
Comment donc pourrait-il être exaucé? "

Adopter la certitude et s'éloigner du douteux

Abu Muhammad Al-Hasan, fils de Ali Ibn Abu Talib a dit: «J'ai retenu cette parole du Prophète(): "Laisse ce qui te paraît douteux au profit de ce qui ne l'est pas."»

Le recours à l'utile

Abu Hurayra rapporte que l'Envoyé d'Allah () a dit: « Un des signes du bon musulman est qu'il ne s'occupe pas de ce qui ne le regarde pas»

La fraternité de la foi et de l'Islam

D'après Anas Ibn Malik, le serviteur de l'Envoyé d'Allah(), le Prophète () a dit: "Aucun de vous n'aura vraiment la foi s'il ne désire pour son frère ce qu'il désire pour lui-même."

Le caractère sacré de la vie du Musulman

D'après Ibn Mas'ud, l'Envoyé d'Allah () a dit: "Il n'est pas permis de verser le sang d'un musulman, sauf pour trois exceptions: l'âme pour l'âme, l'époux adultère et l'apostat qui abandonne la communauté musulamne."

De ce qui relève de la Foi

D'après Abu Hurayra, l'Envoyé d'Allah () a dit: "Que celui qui croit en Allah et au Jour dernier dise du bien ou se taise. Que celui qui croit en Allah et au Jour dernier agisse en bien à l'égard de son voisin. Que celui qui croit en Allah et au Jour dernier traite son hôte avec égards."

Maîtrise ta colère et tu auras le Paradis

Abu Hurayra rapporte: Un homme demanda au Prophète(): "Donne-moi un bon conseil." Le Prophète () lui répondit: " Ne te mets pas en colère." L'homme réitéra sa demande à plusieurs reprises, et le Prophète () de lui répondre à chaque fois: " Ne te mets pas en colère."

La généralisation de l'excellence

Shaddad Ibn Aws rapporte que l'Envoyé d'Allah () a dit: "Allah a prescrit de faire le bien en toute chose.Lorsque vous tuez [ en pratiquant le talion (qisas) ou en appliquant une peine légale (hadd)], faites-le convenablement. Lorsque vous égorgez [un animal], faites-le de façon appropriée. Aiguisez votre couteau et mettez à l'aise la bête [sacrifiée]."

La crainte d'Allah et le bon caractère

Selon Abu Dharr Jundab Ibn Junada et Abu Adb Ar-Rahman Mu'ad Ibn Jabal, l'Envoyé d'Allah () a dit: "Crains Allah où que tu sois, fais suivre la mauvaise action d'une bonne, elle l'effacera et comporte-toi de la meilleure manière avec les gens."

L'aide d'Allah et Sa protection

Abd Allah Ibn Abbas a dit: "J'étais assis derrière le Prophète () sur une monture lorsqu'il me dit: « Ô jeune homme! je vais t'enseigner ces mots: préserve la religion d'Allah, Allah te préservera. Préserve la religion d'Allah, tu Le trouveras de ton côté . Si tu adresses une demande, fais-la à Allah. Quand tu demandes de l'aide, demande-la à Allah. Sache que si toute la Communauté se réunissait pour te procurer un bienfait, elle n'y parviendrait que si Allah le décréte. Et si elle se réunissait pour te causer du tort, elle n'y parviendrait qu'à condition qu'Allahl'ait décrété. Les Calames (écrivant la destinée) se sont levés et l'encre sur les feuillets à séché.»"
Dans une version autre que celle de Tirmidhi, on trouve: "Préserve (la religion d'Allah), et tu le trouveras de ton côté. Cherche à connaître Allah dans l'aisance, Il te connaîtra dans l'adversité. Sache que ce qui t'a évité ne pouvait t'atteindre, et que ce qui t'a atteint ne pouvait t'éviter. Sache que la victoire va de pair avec la patience, la délivrance avec l'épreuve, la difficulté avec la facilité."

La pudeur fait partie de la foi

Selon Abu Mas'ud Uqba Ibn Amr Al-Ansari Al-Badri, l'Envoyé d'Allah () a dit: "Une des premières paroles prophétiques que les hommes ont entendues est celle-ci: «Si tu n'as pas de pudeur, alors fais ce que tu veux!»"

La rectitude et la foi

Abu Amr - ou Abu'Amra- Sufyan Ibn Abd Allah rapporte:" Je demandai:« Ô Envoyé d'Allah (! donne-moi sur l'Islam un enseignement que je ne demanderai à personne d'autre que toi.» Il me répondit:«Dis:Je crois en Allah, et fais preuve de rectitude.»"

La voie du Paradis

Abu Abd Allah Jabir Ibn Abd Allah Al-Ansari rapporte:« Un homme demanda à l'Envoyé d'Allah (): "Que dis-tu qi j'accomplis les prières, jeûne le mois de Ramadan, respecte ce qui est licite, interdis ce qui est illicite sans rien ajouter à cela: entrerai-je au Paradis?" - "Oui, répondit-il."

Toute bonne action est une aumône

Selon Abu Malik Al-Harith Ibn Asim Al-Ashari, l'Envoyé d'Allah () a dit: « La purification est la moitié de la Foi, et Al Hamdulillah (Louange à Allah) remplit la Balance, et SoubhanAllah avec Al Hamdulillah ( Transcendance d'Allah avec Louange à Allah) remplit l'espace qui s'étend entre les cieux et la terre, et la prière est lumière, l'aumône une preuve, la patience une clarté, et le Coran une preuve à ta charge ou décharge. Tout homme s'affaire: soit il vend son âme (à Allah) et l'affranchit, ou bien la vend (à satan) et la condamne.»

L'interdiction de l'injustice

Abu Dharr Al-Ghifari a rapporté d'après le Prophète(), qui le tient de son Seigneur- Gloire à Lui et Exalté soit-Il -:
« Ô Mes serviteurs! Je me suis interdit d'être injuste et J'ai interdit que vous pratiquiez l'injustice entre vous. Ne soyez donc pas injustes les uns envers les autres.
Ô Mes serviteurs! vous êtes tous égarés, sauf celui que Je guide. Demandez-Moi donc de vous guider et Je guiderai.
Ô Mes serviteurs! vous êtes tous affamés, sauf celui que Je nourris. Demandez-Moi donc de vous nourrir et Je vous nourrirai.
Ô Mes serviteurs! vous êtes tous nus, sauf celui que J'habille. Demandez-Moi donc de vous habiller et Je vous habillerai.
Ô Mes serviteurs! vous péchez de nuit de jour, et Moi, Je pardonne tous les péchés. Implorez donc Mon pardon et Je pardonnerai.
Ô Mes serviteurs! vous chercheriez à Me nuire ou à M'être utiles que jamais vous ne réussiriez à le faire.
Ô Mes serviteurs! si du premier au dernier, humains et djinns, vous étiez aussi pieux que l'est celui au coeur le plus pieux d'entre vous, cela n'ajouterait rien à Mon Royaume.
Ô Mes serviteurs! si du premier au dernier, humains et djinns, vous étiez aussi pervers que l'est celui au coeur le plus pervers d'entre vous, cela , n'enlèverait rien à Mon Royaume.
Ô Mes serviteurs! si du premier au dernier, humains et djinns, vous vous teniez dans un même lieu pour solliciter Mes faveurs et que J'aie accordé à chacun de vous sa demande, cela n'amoindrirait pas plus Mon Royaume qu'une aiguille retirée de l'océan ne l'entamerait.
Ô Mes serviteurs! ce ne sont que vos oeuvres dont Je tiendrai compte et pour lesquelles Je vous rétribuerai.
Donc, que celui qui trouve un bien rende Grâce à Allah, quant à celui qui trouve autre chose qu'il ne s'en prenne qu'à lui-même.»

Le Bienfait d'Allah et l'ampleur de Sa Miséricorde

Selon Abu Dharr: "Un groupe de gens dit au Prophète():
«Ô Envoyé d'Allah(), les gens riches ont accaparé les récompenses: ils prient comme nous, jeûnent comme nous, mais en plus, ils font l'aumône avec le surplus de leurs richesses.» Il répondit: «Et Quoi! Allah ne vous a-t-Il pas donné de quoi faire l'aumône? Dire:" SoubhanAllah est une aumône, dire Allahou Akbar est une aumône aussi, de même Al Hamdulillah, ainsi que la Illaha illa Allah( Il n'y a pas d'autre Dieu qu'Allah). Ordonner le convenable est aussi une aumône, ainsi que condamner le blâmable. Chaque fois que vous faites oeuvre de chair (jouissance charnel dans le hallal) vous faites une aumône.»
Ils s'écrièrent alors:
« Comment, ô Envoyé d'Allah(), chacun de nous qui satisferait ses appétits charnels meritrait alors une rétribution?»
Il répondit: « Dites-moi, celui qui assouvit ses appétits charnels de façon illicite, ne se charge-t-il pas d'un péché?
Et bien il en est de même de celui qui les satisfait de façon licite: il obtient pour cela une rétribution.»

Concilier et établir la justice entre les gens

Abu Hurayra rapporte que l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Chaque jour où le soleil se lève, l'homme doit faire une aumône pour chacune de ses articulations. Juger équitablement entre deux personnes, c'est une aumône. Aider autrui à monter sa bête et à la charger, c'est une aumône. Dire la bonne parole, c'est une aumône aussi. Chaque pas accompli en vue de se rendre à la prière est une aumône, de même qu'ôter du chemin tout objet nuisible.»

La vertu et le péché

An-Nawwas Ibn Saman rapporte que le Prophète() a dit :
« La vertu est l'ensemble des bonnes qualités, et le péché, c'est ce qui trouble ton âme et qui te répugnerait de voir porter à la connaissance des gens.»

Wabisa Ibn Mabad a dit:
« J'allais voir l'Envoyé d'Allah() et il me dit:
"Tu viens me questionner au sujet de la vertu?"
"-Oui", répondis-je, et il reprit: "Interroge ton coeur. La vertu, c'est ce qui procure à l'âme et au coeur apaisement et tranquilité. Le péché, c'est ce qui trouble l'âme et engendre le doute au sein de l'homme, et ceci en dépit de toutes les consultations que l'on pourrait te donner pour te rassurer.»

Se conformer à la Sunna et s'éloigner de l'innovation

Abu Najih Al-Irbad Ibn Sariya raconte:
« L'envoyé d'Allah() nous adressa une exhortation si poignante qu'elle mit les coeurs en émoi et fit monter les larmes aux yeux. Nous dîmes: "Ô Envoyé d'Allah(), cette exhortation ressemble fort à un discours d'adieux. Nous sollicitons donc une recommandation de ta part." Il répondit: "Je vous recommande de vous prémunir envers Allah, d'écouter vos chefs et de leur obéir, quand même celui qui vous commande serait un esclave. Celui d'entre vous qui me survivra verra beaucoup de discorde. Tenez-vous en à ma sunna et à celle de mes successeurs éclairés et bien guidés. Saisissez-la de toutes vos forces et gardez-vous des innovations, car toute innovation est un égarement."»

Les portes du bien et les chemins de la guidance

Muad Ibn Jabal a dit:
« Je demandai: "Ô Envoyé d'Allah(), enseigne-moi une oeuvre qui me fasse entrer au paradis et m'éloigne de l'enfer".
Le Prophète() répondit:
"Certes, tu m'as demandé un chose grave, mais elle sera facilitée pour celui à qui Allah Le Très-Haut facilite la tâche. Adore Allah sans rien Lui associer, accomplis la prière, acquitte l'aumône légale, jeûne (durant le mois de) Ramadan, accomplis le pélérinage à la Maison(sacrée) si tu en as la possibilité."
Puis Le Prophète() poursuivit:
"T'indiquerais-je les portes du bien? Le jeûne est un bouclier, l'aumône éteint le péché comme l'eau éteint le feu, la prière de l'homme au milieu de la nuit..."
Ensuite Il récita le verset: {Leurs flancs se détachent de leurs couche...} jusqu'aux mots: { de ce qu'ils pratiquaient}." Puis Il reprit:
"T'informerais-je de la partie principale de cette affaire, de sa colonne et l'extrémité de son sommet ?"
Oui, ô Envoyé d'Allah()", répondis-je. Il me dit: "La partie principale de cette affaire, c'est la soumission à Allah (c'est l'Islam), sa colonne, c'est la prière, et l'extrémité de son sommet, le combat sur la voie d'Allah."
Il ajouta: "T'informerais-je de ce qui soutient tout cela ?- "Oui,ô Envoyé d'Allah()" , répondis-je.
Il saisit alors sa propre langue et dit: "Garde-toi de celle-là." Je lui dis:"ô Envoyé d'Allah(), serons-nous repris pour ce que nous avons dit?" Il me répondit: "Malheureux! (littéralement: que ta mère te perde!") et est-ce que les gens tombent dans le feu, face en avant( ou sur leur nez), pour autre chose que ce que récolte leur langue?»

Les limites d'Allah et Ses Interdits

Abu Talaba Al-Khushani Jurthum Ibn Nashib rapporte que Le Prophète() a dit:
« Allah -qu'Il soit Exalté- a prescrit des obligations, ne les négligez pas! Il a établi des limites, ne les outrepassez pas! Il a interdit certaines choses, ne les transgressez pas! Il S'est tu au sujet de certaines choses par Miséricorde, et non par omission, ne cherchez pas à les connaître.»

La réalité du renoncement et ses fruits

Abu Al-Abbas Sahl Ibn Sad As-Saidi a dit:
« Un homme vint trouver Le Prophète() et lui dit: "Ô Envoyé d'Allah(), indique-moi une oeuvre qui, si je l'accomplis, me fera aimer d'Allah et des hommes."
Le Prophète() lui répondit: "Renonce à ce monde et Allah t'aimera, ne convoite pas ce que possèdent les hommes, et les hommes t'aimeront."»

La réprobation de nuire

D'après Abu Said Sad Ibn Malik Ibn Sinan Al-Khudri, l'Envoyé d'Allah() dit:
« [En Islam], on ne nuit pas et l'on ne cherche pas à répondre à un dommage par un autre dommage.»

Les fondements de la justice en Islam

Selon Ibn Abbas, l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Si l'on accordait aux gens ce à quoi ils prétendent, ils s'en trouveraient pour prétendre avoir droit à la fortune d'autrui ou à son sang. Il incombe au plaignant de faire la preuve [de ses accusations] et à celui qui les récusent de prêter serment.»

Le rejet du blâmable est une obligation en Islam

Abu Said Al-Khudri rapporte:
« J'ai entendu l'Envoyé d'Allah() dire: "Si l'un d'entre vous est témoin d'un acte répréhensible, qu'il le corrige de ses mains; si cela ne lui est pas possible, qu'il le fasse par la langue, et si cela encore ne lui est pas possible, qu'il le fasse avec son coeur. C'est là le minimum imposé par la foi".»

La fraternité en Islam et les droits du Musulman

Selon Abu Hurayra, l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Ne vous portez pas réciproquement envie; ne simulez pas entre vous une surenchère; ne vous détestez pas; ne vous tournez pas le dos les uns les autres; que nul d'entre vous ne vende pour supplanter son semblable. Soyez des serviteurs d'Allah en qualité de frères. Le musulman est le frère du musulman. Il ne doit ni être injuste envers lui, ni lui faire défaut, ni le mépriser. La piété est là- et le Prophète() désigna sa poitrine par trois fois.- Qu'il suffise à une personne de mépriser son frère musulman comme crime! La personne du musulman est sacrée pour tout musulman: son sang est sacré, ses biens sont sacrés, son honneur est sacré.»

Les sommes du bien

Selon Abu Hurayra, l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Celui qui délivrera un musulman d'une des angoisses de la vie d'ici-bas, Allah le délivrera d'une des angoisses du Jour de la résurrection. Celui qui accordera des facilités à une personne insolvable, Allah lui accordera des facilités en ce monde et dans l'autre. Celui qui couvrira (la faute d')un musulman, Allah le couvrira dans la vie ici-bas et dans l'au-delà. Allah viendra en aide à son serviteur tant que celui-ci viendra en aide à son frère. Celui qui empruntera une voie en vue d'acquérir une science, Allah aplanira pour lui une des voies du Paradis. Il n'est pas de gens qui se réunissent dans une des maisons d'Allah pour y réciter le Livre d'Allah et l'étudier ensemble, sans que la Sérénité ne descende sur eux, ni que la Miséricorde ne les couve, ni que les anges ne les entourent, ni qu'Allah ne les mentionne à ceux qui sont auprès de Lui. Celui qui verra son accès au Paradis retardé à cause de ses oeuvres, sa lignée généalogique ne l'aidera pas à y entrer plus rapidement.»

La Justice d'Allah, Sa Bienveillance et Sa Puissance

Ibn Abbas a dit: l'Envoyé d'Allah() rapporte en ces mots d'après son Seigneur- qu'Il soit Glorifié et Exalté- :
« Allah a édicté les bonnes et les mauvaises actions puis Il a explicité cela (de la façon suivante):
Quiconque a l'intention de faire une bonne action et ne la fait pas, Allah lui inscrit à son actif une bonne action complète; s'il a eu l'intention de la faire et qu'il l'ait réalisée, Allah lui inscrit à son compte dix bonnes actions; Il peut aller jusqu'à sept cents et même les multiplier dans de plus forte proportions. Quiconque a l'intention de faire une mauvaise action et ne l'accomplit pas, Allah lui inscrit à son compte une bonne action complète; s'il a eu l'intention de la faire et qu'il l'accomplisse, Allah lui inscrira une seule mauvaise action.»

Les moyens de se rapprocher d'Allah

Abu Hurayra a rapporté que l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Allah Le Très-Haut a dit: "Quiconque se fait l'ennemi d'un de Mes amis, Je lui déclare la guerre. Rien de ce par quoi Mon serviteur se rapproche de Moi ne M'est plus agréable que l'accomplissement des actes obligatoires que Je lui ai prescrits. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des oeuvres surérogatoires de sorte que Je l'aime, et quand Je l'aime, Je suis son oreille avec laquelle il entend, son oeil avec lequel il voit, sa main avec laquelle il saisit, son pied avec lequel il marche. Quand il Me demande (une chose), Je la lui accorde, s'il se réfugie auprès de Moi Je le protège".»

La levée des difficultés en Islam

Selon Ibn Abbas, l'Envoyé d'Allah() a dit:
« Nul grief de la part d'Allah ne sera fait à ma communauté pour un acte commis par faute, oubli ou sous l'effet de la contrainte.»

Profiter de ce monde pour obtenir le salut dans la vie dernière

Ibn Umar a dit:
« L'Envoyé d'Allah() me prit par l'épaule et dit:
"Sois dans ce monde comme un étranger ou comme celui qui passe son chemin."»
Ibn Umar disait:
« Quand tu es au soir n'attend pas le matin et quand tu es au matin n'attend pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie, et de ta vie pour ta mort.»

Se conformer à la Loi d'Allah est le pilier de la Foi

Abu Muhammad Abd Allah Ibn Amr Ibn Al-As rapporte que l'Envoyé d'Allah() a dit:
« L'un de vous ne sera pas vraiment croyant tant que sa passion ne se soumettra pas aux (enseignements) que j'ai apportés.»

L'étendu du Pardon d'Allah

Anas Ibn Malik rapporte:
« J'ai entendu l''Envoyé d'Allah() dire: "Allah - qu'Il soit Exalté- a dit:
"Ô fils d'Adam, tant que tu M'invoqueras et que tu espèreras en Moi, Je te pardonnerai tes fautes et ne M'en soucierai point.
Ô fils d'Adam, si tes péchés atteignaient le plus haut point du ciel et que tu Me demandes pardon, Je te pardonnerai.
Ô fils d'Adam, si tu venais à Moi avec autant de péchés que peut en contenir la terre, et que Tu me rencontres sans rien M'associer, Je t'accorderai un pardon à la mesure de tes péchés."»

0